PARTAGER

Kounkané, département de Vélingara, est reconnaissante du défunt ministre Mahamadou Bamba Ndiaye qui a servi dans cette localité dans les années 74-76. Un de ses anciens élèves, Mamadou Dieng Sy, principal du Collège d’enseignement moyen (Cem II) de Kounkané, se rappelle : «C’était un instituteur en arabe qui a servi à l’école 1 de Kounkané entre 1974 et 1976. Il m’a personnellement enseigné en 1975, alors que j’étais en classe de Cm2. Lorsqu’il servait à Kounkané, son ami feu Sidy Lamine Niasse était à Banda­fassy dans le Kédougou.» Un autre natif de Kounkané, Alpha Ousseynou Diallo, salue un formateur : «Bamba Ndiaye s’est comporté en Kounkanois. Il est Kounkanois d’adoption. Il a contribué à la formation de la jeunesse du département en théâtre et sport.» Pour Mama­dou Bayo, responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds), «c’est Bamba Ndiaye qui a implanté le Pds à Vélingara. Sachant qu’il va tôt ou tard quitter, il a confié le parti à feu Alpha Diallo».
Abdourahmane Diallo, principal du Cem Bouna Kane de Kolda, y est allé également de ses hommages posthumes : «Maha­madou Bamba Ndiaye fut mon maître d’arabe en 1974 à Kounkané. C’était un grand pédagogue, rigoureux et respectueux des préceptes de l’islam.»
Mahamadou Bamba Ndiaye, qui fut ministre chargé des Affaires religieuses, est décédé ce vendredi à la suite d’une courte maladie et a été enterré le samedi au cimetière de Yoff.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here