PARTAGER
Idrissa Seck récupère 2 membres de Pastef Vélingara.

Le parti de Ousmane Sonko perd des militants à Vélingara. Ces derniers qui ont choisi Rewmi soutiennent avoir quitté «le parti des réseaux sociaux pour la réalité du terrain».

Le Rewmi s’enrichit de nouveaux militants qui avaient tous cheminé avec Pastef à l’élection présidentielle de 2019. La tête de file des déserteurs du camp des «Patriotes» est le duo Tamsir Sabaly-Malang Konté. Au cours de la rencontre tenue mercredi dernier au domicile de M. Konté, Tamsir Sabaly, secrétaire général du comité Pastef du quartier Hafia, a justifié leur ralliement au parti de Idrissa Seck en ces termes : «Nous avions milité au Pastef avec l’espoir que nous allions pouvoir contribuer à l’épanouissement des populations de notre commune en général, de notre quartier en particulier. Mais il faut reconnaître qu’à Pastef on ne trouve personne à qui parler des problèmes de développement afin de semer des graines d’espoir chez nos militants», expliquent-ils. A la place, ils constatent : «On reste sur les réseaux sociaux pour des critiques et des invectives sans proposer des réponses aux préoccupations du moment de la base. Dans notre quartier, nous sommes confrontés à un problème d’accès à l’eau potable, alors que nous hébergeons le château d’eau qui abreuve la ville. Notre poste de santé n’a pas d’électricité et les rues sont sombres, nous plongeant dans l’insécurité. Voilà pourquoi nous avons quitté le Pastef pour le Rewmi et derrière Habibou Sabaly, connu pour sa générosité et son accessibilité.»
A son tour, Habibou Sabaly a tiré sur le parti de Ousmane Sonko. «Vous avez quitté les ténèbres pour la lumière, vous avez choisi le camp de l’action positive contre les invectives. Vous ne vous êtes pas trompés de choix. Idrissa Seck et Macky Sall font une seule et même personne. Vos doléances sont celles de Idrissa Seck à qui nous allons les porter et nous espérons trouver des réponses satisfaisantes», s’est engagé le camarade du président du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Une bonne centaine de femmes et d’hommes avaient participé à cette rencontre qui élargit les bases de Rewmi dans le Fouladou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here