PARTAGER

El Hadji Ibrahima Barry n’a pas longtemps résisté à la pression de ses militants, l’invitant à quitter le Parti socialiste (Ps) qui «ne reconnaît pas ses efforts de massification et d’entretien/maintien des militants du parti». Le président du Conseil départemental de Vélingara a rendu sa démission du Ps le samedi dernier. Il l’a annoncée au cours d’une Assemblée générale qui a réuni toutes les 14 sections du département. Il a déclaré : «Conformément à la volonté de la base, la coordination départementale du Ps démissionne. Nous n’en voulons pas au parti qui est une grande école de formation. Ousmane Tanor reste un ami et un homme de grande valeur pour nous. Seulement, la base estime que nous n’avons plus intérêt à rester dans ce parti qui ne reconnaît pas nos efforts de massification et d’occupation permanente du terrain.»
Ismaïla Mané, porte-parole national du Mouvement des élèves et étudiants socialistes, qui adhère à la volonté de Barry et de la base, justifie : «La politique ne peut se faire qu’avec la base qui inspire certaines décisions. Elle a estimé que notre avenir ne se trouve plus dans le Ps. On a été très déçu de voir que la position de notre patron n’évolue pas dans le parti, que ses efforts d’occupation du terrain ne sont pas reconnus du point de vue du travail de massification qu’il fait en permanence. Au moment de distribuer des postes, on est à chaque fois zappé. Il y a lieu de se poser des questions, de reprendre notre liberté, d’apprécier l’avenir avec sérénité et puis choisir un parti d’accueil ou créer notre propre formation politique. On fait de la politique pour être utile à sa société. Si ce n’est pas possible avec une formation, il vaut mieux la quitter.»
A cette rencontre ont participé les secrétaires généraux de 13 des 14 sections que compte le département. Tous ont déclaré accepter la décision du président Barry et attendent la suite à donner. Il a réussi à rallier à sa décision «de vieux Socialistes qui ont blanchi sous le harnais» dont certains avaient choisi le camp de Khalifa Sall.
El Hadji Ibrahima Barry a adhéré au Ps en 2012, après l’accession du Président Macky Sall au pouvoir. Depuis, il a initié et financé beaucoup de projets de jeunes et de femmes, en dotant les jeunes de motos-taxis (une centaine), des groupements de femmes ont bénéficié de financements, des ustensiles de cuisine et des chaises etc.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here