PARTAGER
Former Senegalese Prime Minster Macky Sall (C) gestures during his speech in Dakar on December 1, 2008 during the uncovering of his new political party, Alliance for the Yakkar Republic (APR). The Former national assembly leader created the political party three weeks after his unseating in parliament. AFP PHOTO/SEYLLOU (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

Depuis la réélection du Président Macky Sall en 2019, les militants de l’Alliance pour la République (Apr) du département de Vélingara n’ont pas enregistré, en leur sein, des nominations à des postes de responsabilités étatiques. La section locale de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) invite le président à mettre fin à cette situation. «Nous avons participé activement à la réélection du Président puisque le département s’est classé premier dans la région de Kolda en termes de pourcentage en faveur de notre candidat. Mais ces jeunes et femmes apéristes sont oubliés dans les nominations», a regretté le coordonnateur départemental de la Cojer lors d’un point de presse. Mais Moussa Diallo poursuit : «Nous sommes en politique. Nous voulons aussi participer à l’œuvre de construction de ce pays. Demain, nous aurons des comptes à rendre à la base. Il faut, parmi les décideurs, qu’il y ait des fils et filles de ce terroir pour participer à la conception et à la vulgarisation des politiques publiques.» Il souligne que certains parmi les heureux promus lors du premier mandat de Macky Sall «ne reviennent même plus au terroir, n’organisent pas des activités politiques et ne participent à aucune activité promotionnelle du parti et des ressources humaines». La Cojer de Vélingara demande «solennellement» au chef de l’Etat de «rectifier le tir et de valoriser les femmes et les jeunes politiques de qualité» dont regorge le département, à l’image de beaucoup de localités du Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here