PARTAGER

La prise en charge correcte des urgences sanitaires dans le centre de santé de Vélingara se trouvait bloquée par le non-fonctionnement du bloc des Soins obstétricaux d’urgences (Sou). Mais ce sera bientôt un mauvais souvenir, pour le bonheur des habitants de ce département de la région de Kolda avec le démarrage de ce service, le 22 décembre prochain.

«Le 22 décembre prochain, le bloc Sou va démarrer les opérations chirurgicales.» L’assu­rance est donnée par Dr Doucouré, directeur de la Santé de la mère et de l’enfant, qui conduisait, jeudi passé, une délégation du ministère de tutelle. Il était en tournée nationale pour «s’enquérir de l’état des lieux des blocs Sou, évaluer leur fonctionnalité et faire l’inventaire du personnel et du matériel», a expliqué Dr Omar Sané, médecin-chef du district de santé de Vélingara.
Les facteurs de blocage sont levés ou presque. A en croire Dr Sané : «Le bloc Sou a cessé de fonctionner quand le médecin-chirurgien qui était là est affecté en septembre 2018 et qu’il n’a pas trouvé de remplaçant depuis. Maintenant un remplaçant est trouvé, grâce à l’appui de l’Unfpa. Il a fini sa formation et est actuellement en stage pratique à Kolda.» Et puis, «l’équipement manquant sera envoyé incessamment par le ministère et, le comité de développement sanitaire du centre va prendre en charge les travaux de réfection nécessaires avant la date indiquée».
Avec le démarrage du bloc, ce sera la fin des évacuations sanitaires vers Tambacounda, à 95 km, ou vers Kolda, à 128 km, pour des urgences obstétricales. Les femmes en travail constituent le gros lot des clients des ambulances pour ces types d’évacuation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here