PARTAGER

C’est une vaste opération de séduction que les hommes de Idrissa Seck ont opérée dans le département de Vélingara, à quelques mois des élections locales. Le chef du village de Saré Bossédié, ancien militant du Pds, a rejoint Rewmi en même temps que 5 autres militants de l’Apr. Dans cette localité, ce parti ne cache pas ses ambitions de conquérir la mairie à la faveur d’une large coalition dont la tête devra naturellement être la formation du président Idrissa Seck. Ce parti de l’opposition ne cesse depuis un certain temps de multiplier les actions politiques et sociales. Et la semaine dernière, c’est le responsable de Rewmi de la commune de Bonconto qui s’est illustré en remettant un ordinateur et une imprimante multifonctions au Collège d’enseignement moyen (Cem) de Saré Bossédié. Le geste de Ibrahima Diao pourrait être anodin ailleurs. Mais dans cette localité très enclavée du département de Vélingara, ce matériel informatique vaut de l’or. «Le don va permettre d’économiser de l’argent et de l’énergie pour la reprographie et les saisies de documents qui se font au quotidien. Nous nous rendons quotidiennement à Bonconto, à 16 km de là, pour le faire. Cela coûte de l’argent et du temps. Pour les maigres ressources du Cem, c’est beaucoup», a dit Paul Sambou, principal du Cem, après avoir réceptionné ce matériel en marge de la finale d’un tournoi de foot dont le responsable du Rewmi était le parrain. Pour l’efficacité de son geste, Ibrahima Diao a promis de mettre à disposition des panneaux solaires (en collaboration avec un émigré du village) afin de faire fonctionner ce matériel, le village n’étant pas électrifié. Et d’ailleurs, à l’endroit des finalistes du tournoi, le lieutenant de Habibou Sabaly, responsable départemental du Rewmi, a offert une enveloppe financière et des équipements sportifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here