PARTAGER

Il ne le saura jamais, ne jubilera pas avec ses parents et amis. Djiby Sadio, candidat dans le jury 1011 en série L2 de Koun­kané, département de Vélingara, décédé au 3ème jour des épreuves du Baccalauréat, est admis d’office. Sans avoir planché sur l’épreuve de Sciences de la vie et de la terre (Svt). Quel cruel destin ! Selon un membre du jury, «Djiby Sadio, à qui il manquait 6 points, a été repêché, car n’ayant pas composé en Svt». Ce jury qui comptait 152 candidats a obtenu 24 admis d’office, soit un taux de réussite de 15,78% et 52 élèves sont autorisés à passer les épreuves du second groupe.
Les résultats de Djiby Sadio ne sont guère une surprise pour ses encadreurs. Selon le proviseur du lycée de Kounkané, «l’admission de Djiby n’est pas une surprise. Il a une moyenne annuelle qui frôle 13/20 et avait un bon comportement en Svt. Il aurait pu réussir avec la mention Assez bien, tout au moins, s’il avait fait l’épreuve de Svt. Il était parmi les élèves sur lesquels l’école fondait son espoir».
Dans le même jury, pour la série L’, sur 80 candidats, il y a eu 1 admis d’office et 17 pour le second tour. Toujours à Kounkané, le jury 1012 qui abritait les séries L’1 et S2, sur 205 candidats, la série S2 a eu 5 admis au premier tour pour 6 admissibles, tandis que la série L’1 a réussi à enrôler 12 admis d’office et 55 au second tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here