PARTAGER

En direction de l’élection présidentielle de février 2019, Rewmi s’organise. A l’unanimité, des délégués de toutes les communes de ce département de la région de Kolda ont désigné l’enseignant Habibou Sabaly coordinateur départemental. Pourtant, ce dernier n’a fait que 6 mois dans la formation de Idrissa Seck. Il y a adhéré précisément le 20 mai dernier. Tabara Diallo, responsable départementale des femmes de Rewmi, explique les raisons de la percée fulgurante de cet ancien militant de l’Apr : «Je suis au Rewmi depuis 2013, mais à la vérité, Habibou a amené plus de militants au parti que nous avions pu le faire auparavant. Il a beaucoup fait pour la massification du parti. Il le mérite amplement. Personne n’a contesté ce choix, surtout qu’il a travaillé humblement et a attendu son heure.»
Les Rewmistes de Vélingara qui ont pris la parole ont loué les qualités de «leader» et de «stratège» de M. Sabaly qui est, selon Mme Diallo, «comptable majoritairement de l’important nombre de parrains collectés». Satisfait de ce choix unanime, Habibou Sabaly a appelé les militants à davantage être «solidaires», mais aussi à se montrer «patients et à travailler» pour l’élection du candidat Idrissa Seck en février 2019. Et pour cela, des comités électoraux seront mis en place dans toutes les communes et les responsables seront formés. Au cours de cette rencontre, Tabara Diallo est désignée responsable départementale des femmes et l’instituteur Boubacar Baldé responsable des jeunes.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here