PARTAGER

Le ministre de la Justice, Sidika Kaba, a assisté dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à la «ziarra» annuelle du Dahira «Siratoul arham» de la commune de Vélingara. Un événement religieux qui cherche à lutter «contre l’ignorance, la violence sous toutes ses formes, pour une plus grande solidarité et communion entre musulmans du pays et des pays limitrophes du département», selon Amadou Tidiane Diallo, porte-parole de l’imam Mamadou Saïdou Diallo. Dans un discours très philosophique dans lequel sont expliqués les soubassements obscurantistes du terrorisme, faussement attribué à l’islamisme, il a noté que les religieux et les rassemblements du genre doivent contribuer à éloigner la jeunesse musulmane du phénomène et laver l’islam à grande eau.
L’imam ratib de la commune, Thierno Ibrahima Diallo s’est réjoui de la présence d’un ministre de la République. Il informe : «Pour la première fois, nous accueillons un ministre de la République dans une manifestation religieuse du département. Nous en remercions et félicitons M. Kaba.» Prenant la parole, le ministre a noté que pour venir à Vélingara, il a eu la caution du chef de l’Etat Macky Sall qui lui a d’ailleurs remis une importante somme d’argent en soutien à l’événement. En réponse au discours de Tidiane Diallo, M. Kaba déclare : «Le terrorisme est un mal du siècle qui doit mobiliser toutes les énergies, celles des religieux en particulier.» Il ajoute : «Ce sont des manifestants du genre et des prières qui s’y font qui préservent le pays des agissements des terroristes. Il faut continuer à prier pour le Sénégal et pour les pays de la sous-région et remercier Dieu pour la stabilité de notre pays.» A rappeler qu’à cette ziarra ont participé des pèlerins venus de tous les coins de la région de Kolda et de pays frontaliers du département : Gambie, Guinée Bissau et Guinée Conakry.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here