PARTAGER

C’était le seul chef-lieu de commune, dans le département de Vélingara, qui ne disposait pas d’un poste de santé. Depuis une semaine, une infirmière-chef de poste et une sage-femme ont pris service dans des locaux flambant neufs du centre de santé de Kandiaye, sur la Rn6. «C’était une nécessité», dit Dr Aliou Baldé, maire de la commune. Il précise : «C’est pour rapprocher les soins de santé aux populations que la construction de ce poste était devenue une nécessité. Kandiaye est l’un des rares chefs-lieux de commune ne disposant pas de poste de santé. Le poste qui existait jusque-là est éloigné du reste de la commune et plus proche des communes de Pakour et de Paroumba.» Le coût financier est de près de 30 millions de F Cfa supportés par la commune. L’Usaid/Neema va prendre en charge les salaires du personnel. Pour la pertinence de cette infrastructure, Dr Aliou Baldé renseigne : «Une bonne partie de la population des communes de Saré Coly Sallé et de Bonconto pourrait se soigner là, sans compter celle de Kan­diaye.»
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here