PARTAGER

La coalition présidentielle est très «fière» des chiffres publiés par la Commission départementale de recensement des votes. Avec un taux de participation de 66%, Benno bokk yaakaar (Bby) récole 34 mille 101 voix, soit 57% contre son suivant la Coalition gagnante/Wattu senegaal avec 10 mille 806 voix. «Nos candidats sont bien élus. Nous damons le pion à des départements avec plus d’électeurs que nous, avec plus de responsables promus comme Kolda, Ziguin­chor, Tambacounda, etc.», clame haut le plénipotentiaire de Bby, Chérif Sabaly. Abdoul Aziz Mbengue, 2ème adjoint au maire, d’ajouter : «Toutes les localités du tiers-sud ont apporté moins de voix que nous à la coalition présidentielle pour le quota sur la liste proportionnelle.» Pour expliquer cette brillante victoire, M. Mbengue a noté qu’il y a eu la mobilisation de tous les maires et les partis alliés, mais aussi «l’aura personnel du candidat Mamadou Oury Baïlo Diallo qui y a beaucoup joué». Le nouveau député Mamadou Oury Baïlo Diallo a salué la «sincérité» de tous les alliés, surtout ceux du Parti socialiste, à l’image de Ibrahima Barry. Pour ce dernier, ses partisans ont énuméré les activités phare qu’il a personnellement financées à hauteur de 5 millions de francs «sur fonds propres». Ousmane Baldé, coordonnateur socialiste des activités de terrain du Ps, a noté «3 meetings (à Némataba, Diaobé et le meeting de clôture à Vélingara), des caravanes et des descentes régulières dans les communes».
L’Apr et ses alliés estiment qu’il doit y avoir un «retour d’ascenseur» par la nomination de «fils du terroir à des postes de responsabilité pour davantage renforcer le parti en direction de la Présidentielle de 2019». Cela, d’autant que «le département, moins servi en termes de promotion des ressources humaines, a fait mieux que des localités comme Kolda, si bien gâtée», insiste Abdoul Aziz Mbengue.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here