PARTAGER

Au rythme où vont les choses, la classe politique va tirer vers la même direction. Les choses vont évoluer positivement et le landerneau politique ne s’en portera que mieux. Il semble ainsi souffler un vent de sagesse sur l’espace politique. Après les nombreuses frictions nées des dernières élections, le dialogue demeure un cadre salutaire de convergence de vues des acteurs politiques. Dirigé par un homme de consensus, le général de Division Mamadou Niang, cet espace d’échanges voire même de négociations a fini de montrer combien il était pertinent et urgent de le mettre en place. Espérons qu’il n’y aura pas du sable dans le couscous des dialogueurs pour remettre en cause ce consensus continu que d’autres pays commencent à envier au nôtre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here