PARTAGER

La sentence est tombée. Expulsé ce week-end contre Hoffenheim (1-2, 13e journée de Bundesliga), après avoir craché sur son adversaire, Stefan Posch, Marcus Thuram (23 ans) a été sanctionné par la Fédération allemande de football. Et le verdict est, comme souvent dans ces affaires-là, lourd.
L’attaquant, qui s’est rapidement excusé après ce mauvais geste, écope de 5 matchs de suspension (avec une rencontre supplémentaire en sursis en cas de récidive d’ici décembre 2021).
Son année 2020 est d’ores et déjà terminée, puisque Marcus Thuram ratera le match de Coupe de ce mardi contre Elversberg. Il ne sera pas non plus disponible pour le choc contre le Bayern Munich (15e journée de Bundesliga, 8 janvier) et le déplacement à Stuttgart (16e journée de Bundesliga, 16 janvier). Il pourrait, si son staff et sa direction l’acceptent, effectuer son retour pour la réception du Borussia Dortmund (18e journée de Bundesliga, 23 janvier).

Privé d’un mois de salaire et 26 millions Cfa d’amende
Mais ce n’est pas tout. Marcus Thuram, formé à Sochaux et révélé à l’En Avant Guingamp, s’est également vu infliger une amende financière et devra régler 40 000 euros (plus de 26 millions Cfa). Une somme qui vient s’ajouter au mois de salaire dont le privera son employeur comme annoncé dès ce dimanche par sa direction. Une sortie de route qui coûte cher…
A noter que le fils de Lilian Thuram a présenté ses excuses sur les réseaux sociaux. «Aujourd’hui, il s’est passé quelque chose qui ne me ressemble pas et qui ne doit jamais arriver, dixit le jeune international tricolore. J’ai réagi de la mauvaise manière face à un adversaire, et cela s’est produit de manière non-intentionnelle. Je m’excuse auprès de tout le monde, de Stefan Posch, de mes adversaires, de mes coéquipiers, de ma famille et de tous ceux qui ont vu ma réaction. Bien sûr, j’accepte toutes les conséquences de mon geste.»
Avec Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here