PARTAGER

Après la clôture des dépôts de parrainage, l’heure est à la vérification des dossiers. Macky, Idy et Gakou ouvrent le bal à partir de demain.

Les dépôts de parrainages bouclés depuis hier à minuit, place aux vérifications. Juste avant la clôture, le Conseil constitutionnel a publié le calendrier de vérification des parrainages pour les candidats déclarés en lice. Première à déposer sa liste de parrainage, la coalition Benno bokk yaakaar ouvre le bal demain à 8h 30. Retirant la fiche de convocation au nom de Mimi Touré, l’ancien ministre de la Culture, Abdoul Aziz Mbaye, a clamé la confiance de la majorité présidentielle pour son candidat Macky Sall. «Nous avons déposé un dossier consistant, cohérent et représentant l’ensemble du Sénégal», a-t-il réagi sur Sud Fm. Deuxième derrière le candidat du pouvoir selon l’ordre des dépôts, Idrissa Seck de la coalition Idy 2019 où son représentant est invité à vérifier son dossier de parrainage, juste après c’est-à-dire à 9h 30. Dans la même journée, El Hadji Malick Gakou, candidat de la Grande coalition de l’espoir, passe à 16h. Lui-même l’a confirmé hier en publiant sa lettre de convocation.

Sheikh Alassane Sène, Nafissatou Wade, juge Dème…renoncent
Prévue pour les journées de vendredi, samedi et dimanche, la phase de vérification des parrainages marque une nouvelle étape des candidatures à la Présidentielle. Il s’agira de soumettre à l’examen du juge constitutionnel, accompagné de 7 membres de la Société civile, le nombre de parrains qui devra se situer entre 53 mille 457 et 66 mille 820 pour prendre part à l’élection présidentielle.
hier à 0 Heure, à la clôture du dépôt des dossiers de parrainage, il était fait état de 24 candidatures enregistrées au conseil constitutionnel.
Mais pour l’échéance électorale de février prochain, beaucoup de candidats déclarés n’y seront pas. La barre du parrainage fut trop haute pour certains. Sheikh Alassane Sène, dans une tribune, a renoncé à se présenter sans pour autant en expliquer les raisons. Cependant, le président du mouvement Daj dëpp jure avoir mobilisé le nombre de parrains requis.
Le juge démissionnaire, Ibra­hima Hamidou Dème, a quant à lui aussi jeté l’éponge de même que Nafissatou Wade. Contacté par Sud Fm, le leader de la Con­vergence Deggu jëf assure avoir recueilli 58 mille 028 parrains, mais dans 6 régions. Raison pour laquelle elle dénonce les «incohérences» du parrainage. Pour au­tant, Mme Wade ne compte pas céder ses parrains. Sheikh Alas­sane Sène, Ibrahima Hami­dou Dème et Nafissatou rejoignent ainsi Me Mame Adama Guèye, Ndella Madior Diouf, Mamour Cissé, Thierno Bocoum, Ngouda Fall Kane… En quelques mois, le nombre de candidatures déclarées passe d’une centaine à une vingtaine.

bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here