PARTAGER

Idrissa Seck reprend son «bien». Sèchement battu à la surprise générale et distancé de près de 30 mille voix dans le département de Thiès lors des Législatives de juillet 2017, le candidat de la coalition Idy2019 a pris sa revanche lors de cette élection présidentielle. Avec 120 mille 422 voix, le président du Conseil départemental de Thiès devance le Président sortant qui se retrouve avec 100 mille 422 voix, selon la Commission départementale de recensement des votes de Thiès qui a publié les résultats hier. Derrière le duo Idrissa Seck-Macky Sall, Ousmane Sonko est crédité de 19 mille 737 voix, tandis que Issa Sall (12 mille 102 voix) et Me Madické Niang (2 312 voix) ferment la marche.
Cette fois, le directeur de la Poste n’a rien pu faire pour empêcher le défaite de Macky Sall dans la Cité du Rail. Siré Dia qui s’était attribué la victoire de Bby aux Législatives (80 mille 386 voix pour Bby et 51 mille 955 voix pour Manko taxawu senegaal) devra revoir ses plans en perspective des Locales du 1er décembre prochain dans ce département que Idrissa Seck contrôle depuis 2002. Thiès, avec Dakar et Touba, était l’une des villes à risques pour Macky Sall. Finalement et malgré la présence de beaucoup de ses responsables (Siré Dia, Abdou Mbow, Augustin Tine), Bby a mordu la poussière. Jusque dans la périphérie qui avait pourtant su arrêter l’hémorragie des Législatives. Idrissa Seck a profité du fort taux de participation des électeurs pour refaire son retard. La Commission départementale de recensement des votes a enregistré 256 mille 419 électeurs sur les 363 mille 482 inscrits, soit une participation de 70,42%. C’est un autre département dans l’escarcelle du leader de Rewmi, après Mbacké. Même s’il a perdu la région avec la razzia de Benno bokk yaakaar à Mbour.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here