PARTAGER

Le président de la République, au micro de Mark Pererlman, est revenu sur les affaires Karim Wade et Khalifa.

Pour le premier nommé, Macky Sall explique avoir réveillé la justice. Pour Khalifa Sall, le président de la République estime qu’il n’a jamais nié les faits.

Ainsi Macky Sall ne peut qu’on comprendre qu’on parle de justice à double vitesse. Il a donné l’exemple de François Fillon sans le nommer pour faire une comparaison entre la justice française et sénégalaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here