PARTAGER

«Le Peuple de Guinée a trop souffert, trop de sang, de larmes, de déplacements  forcés, trop de citoyens ont subi un séjour carcéral pour des raisons politiques  qui auraient dû être évitées depuis toujours. Cette tragédie, vous pouvez y mettre un terme aujourd’hui même en annonçant le retrait de ce projet de nouvelle Constitution en faveur d’une concertation nationale sur la base d’un engagement solennel à ne pas briguer un troisième mandat. Une telle décision vous grandirait, vous donnerait une place exceptionnelle dans l’histoire de la Guinée martyre. L’Afrique vous serait reconnaissante en cette période particulièrement décisive pour l’avenir de nos Peuples pour lesquels vous, nous et d’autres camarades se sont engagés depuis plus de cinq décennies. C’est à mon avis la meilleure voie pour une transition apaisée et durable.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here