PARTAGER

Matar Ba, ministre des Sports : «Plus jamais ça au Sénégal»
«J’étais en pleine campagne, je vais tout arrêter pour venir d’urgence à Dakar. Je vais d’urgence convoquer une réunion de crise avec tous les acteurs. Je présente mes condoléances aux disparus. Il faut que plus jamais ça ne se produise au Sénégal. Quoiqu’il puisse nous coûter, il faut qu’on se batte pour que le sport au Sénégal soit apaisé. Il faudrait que toutes les couches sociales soient impliquées pour apaiser le milieu sportif. D’après les infos qu’on a eues il y a eu bagarre et le pan du mur du stade s’est effondré. Depuis que je suis là, je n’ai pas eu de rapports disant que le mur du stade n’était pas en bon état.»

Me Augustin Senghor, président de la Fsf : «Déterminer de manière précise les responsabilités»
«On nous a appris qu’un mur a cédé et que c’est ce qui a entrainé mort d’hommes. Je pense qu’il faut savoir raison garder dans ce genre de situation. Ma première réaction c’est de m’incliner devant la mémoire des disparus et d’avoir une pensée pour les blessées. En tant que président de la fédération je vais aller rejoindre le président de la ligue et mes collègues pour qu’on puisse faire une première évaluation, prendre les premières mesures avant de laisser place à une enquête le soin de déterminer, de manière précise, la ou les responsabilités dans la situation très grave qui est arrivée.»

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here