PARTAGER

Le Nigeria va-t-il déclarer forfait pour ses deux prochains matchs des éliminatoires de la Can 2021 ? Cette hypothèse est envisageable vu que John Ogu appelle ses coéquipiers au boycott. Ceci pour dénoncer les violences policières à l’endroit des citoyens.
Malgré les différentes mobilisations, ces évènements malheureux continuent au Nigeria. Une succession de faits qui pousse le milieu de terrain d’Al Adalah (Arabie Saoudite) à prendre cette décision drastique.
«Si nous boycottons ces matchs, je suis sûr qu’ils comprendront notre message…», a-t-il déclaré sur les ondes de la BBC. «Quel est l’intérêt de représenter le pays si les politiciens, les gens que nous représentons, peuvent faire ça ? …Nous voulons un bon gouvernement, que la brutalité policière cesse, nous voulons que le Sras (Special Anti-Robbery Squad) cesse, nous voulons que les meurtres cessent, nous voulons de bonnes lois, nous voulons des opportunités d’emploi», a conclu le Super Eagle.
Avec cette sortie de John Ogu, la double confrontation du Nigeria face à la Sierre-Leone (13 et 17 novembre prochains) est-elle en danger ?
En tout cas, c’est un message fort qui pourrait trouver un écho chez certains de ses coéquipiers, à l’image de Victor Osimhen, qui a récemment pris position contre les violences policières.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here