PARTAGER

Billie Eilish, Rihanna et Justin Bieber ou encore Lizzo se sont associés à leurs maisons de disques respectives afin de signer une lettre ouverte appelant à une réforme de la police. Sony music group, Universal music group ainsi que Warner music group s’unissent donc pour soutenir une loi baptisée «Justice in policing act» au Congrès américain cette année. «Depuis la mort de George Floyd il y a un mois, notre pays a vu la protestation grandir, les attitudes changer et les appels au changement s’intensifier. Nous autres, au sein de la communauté de la musique et du divertissement, croyons que la vie des Noirs compte et avons depuis longtemps dénoncé les injustices endurées par des générations de citoyens noirs», dit la lettre, relayée par NME. «Avec le Justice in policing act, il ne s’agit pas d’opérer des changements marginaux. Il s’agit de prendre des mesures audacieuses qui vont mener à un vrai changement pour les Forces de l’ordre et les communautés qu’elles servent. Nous célébrons le rejet d’une immunité qui aurait dû disparaître il y a longtemps, insistant sur le fait que la police ne devrait pas être au-dessus de la loi et que les mauvais policiers devraient être tenus responsables et les victimes avoir des voies de recours», ajoutent les signataires. En conclusion, cette lettre ouverte appelle les membres du Congrès à voter la réforme qui leur a d’ores et déjà été présentée. Néanmoins, le texte devra être étudié par les deux Chambres, mais aussi être avalisé par le Président avant de, peut-être, devenir une loi.

20minutes.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here