PARTAGER

Viré mercredi par la Fédération égyptienne de football pour harcèlement sexuel, Amr Warda a été finalement pardonné. L’ailier de 25 ans peut désormais poursuivre la Can 2019 avec son pays.

Amr Warda est de retour dans la sélection égyptienne. Exclu à vie dans un premier temps, le joueur a bénéficié d’une levée de sanction deux jours après. Jeudi soir, une réunion a eu lieu entre les dirigeants de la Fédération égyptienne de football et quelques joueurs, notamment Mohamed Salah. Et c’est ce dernier qui a d’ailleurs insisté sur le retour de son ami.
L’Egypte poursuivra donc sa Can avec 23 joueurs. Mais Amr Warda ne devrait réapparaître qu’à partir des 8es de finale. Il manquera donc le dernier match des Pharaons dans le groupe A, face à l’Ouganda, ce dimanche à 19h.
Pour rappel, Warda a été accusé de harcèlement par le mannequin égypto-britannique Mer­han Keller. D’autres témoignages de nombreuses jeunes femmes qui parlent aussi de harcèlement sexuel, sont apparus plus tard sur les réseaux sociaux.
Le joueur du club grec Atromitos Fc a d’ailleurs publié une vidéo d’excuses, dans laquelle il s’adresse à sa famille, aux joueurs et au staff technique. «Dans la période à venir, je ne ferai rien pour déranger les autres», a-t-il promis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here