PARTAGER

Tant que les commerçants se permettront de violer les restrictions à la circulation, le virus du coronavirus de Wuhan continuera de s’échanger plus que du petit pain. Si on ne peut confiner tout le monde en plein Ramadan, on pourrait néanmoins empêcher que ceux qui ne vendent pas les produits de première nécessité continuent de polluer les autres. Ou alors, on attend d’avoir des dizaines des morts pour agir ? Il est vrai que le fait d’interdire les prières dans les mosquées semble déjà un gros exploit dans ce pays officiellement laïc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here