PARTAGER

Le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne était ce lundi au chevet des sinistrés du marché Tilène de Ziguinchor. Le chef du gouvernement était venu constater l’ampleur des dégâts et annoncer la construction sur les lieux du sinistre, et dans les deux prochains mois, d’un marché sous-régional qui répondra à toutes les normes sécuritaires.

Dès sa descente d’avion, le Premier ministre, accompagné du ministre du Commerce Alioune Sarr, de Souleymane Jules Diop, ministre délégué en charge du Pudc, et de la présidente du Haut conseil du dialogue social, Mme Innocence Ntap Ndiaye, a été accueilli par le président de la Commission nationale pour le dialogue des territoires (Cndt), Benoît Sambou, le ministre de la Microfinance et de l’économie solidaire, Aminata Angélique Manga, et celui de la Jeunesse, Papa Gorgui Ndong, le maire de Ziguinchor, des autorités administratives et des élus locaux. La délégation gouvernementale a aussitôt mis le cap sur le marché Tilène où Mahammed Boun Abdallah Dionne a pu, sur place, constater de visu l’ampleur des dégâts causés par les flammes et présenter ses condoléances à la famille de la dame décédée en cette circonstance. Une occasion également pour le Premier ministre d’apporter dans son intervention le message du président de la République Macky Sall ; un message de compassion et de solidarité, a-t-il dit, à l’endroit des commerçants de la région, particulièrement ceux du marché Tilène de Ziguinchor, et à travers eux les populations et les élus de la région naturelle de Casamance.
En termes de perspectives, il a tenu d’abord à rappeler qu’il n’y a pas de développement sans paix et qu’il n’y a pas de paix sans développement. «C’est pourquoi il était important pour moi de venir ici au nom du chef de l’Etat pour renforcer ce processus de développement avec les membres du gouvernement, nous enquérir en même temps des difficultés que nous avons trouvées sur place pour rendre compte au chef de l’Etat qui est plus que jamais soucieux du développement de la Casamance», a-t-il indiqué. Et c’est pour toutes ces raisons que le chef de l’Etat leur a demandé de venir annoncer à Ziguinchor la reconstruction entière dans les deux prochains mois du marché à Tilène pour en faire, dit-il, un marché sous-régional. «Pour qui connaît Ziguinchor sait que ce marché est celui de Bissau, de Banjul et de la sous-région. Et compte tenu de sa position géographique, Ziguinchor pourra ac­cueillir les commerçants guinéens et gambiens», a-t-il soutenu. Et pour M. Dionne, ce marché sera reconstruit et mis aux normes, notamment en matière de protection civile et de sécurité. Et l’Etat fera tout pour mobiliser le budget dans les meilleurs délais.
Pour rassurer les populations locales, le Premier ministre a laissé entendre que dans le cadre de la Délégation à l’entreprenariat rapide (Der), un milliard de francs est déjà prévu pour renforcer les capacités d’autonomisation des populations casamançaises. «Et à notre retour, nous rendrons compte au chef de l’Etat. Et je suis sûr qu’il nous donnera des instructions pour que ces instruments d’intervention rapide puissent être mis à profit pour que justement les commerçants de Tilène puissent retrouver leur autonomie et participer au développement local», a-t-il lancé.
Boy Sérère, président de l’Association des commerçants du marché Tilène, s’est réjoui de la présence du Pm au niveau de leur site. «Le gouvernement, qui est le seul capable de reconstruire ce marché, nous a promis un marché sous-régional. Cela ne peut que réjouir tous les commerçants de notre marché», a-t-il lancé face à la presse. Du coup, Boy Sérère a invité ses camarades à s’en tenir à ses promesses et à prendre leur mal en patience, car tout redeviendra comme avant et que les activités reprendront également comme avant au niveau du marché Tilène. Une manière également pour le patron des commerçants de Tilène de fustiger et de condamner, au moment du départ du Premier ministre, des huées de quelques jeunes commerçants qui s’attendaient à une promesse d’indemnisation de l’Etat.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here