PARTAGER

Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, en visite hier dans les zones inondées de la Capitale du Rail, a fait le point sur les six points critiques de la ville de Thiès. Il s’agit, de l’exutoire et du poste de santé de Nguinth, des dalots de Jules Sagna et de Sampathé, de la rue Docteur Guillet et du site de pompage de Keur Ablaye Yakhine. «Je pense que des solutions seront trouvées très rapidement, parce que a priori tel que j’ai vu, techniquement ce n’est pas difficile», a fait remarquer le ministre. Ce dernier promet : «On va essayer de voir ce qui peut être réglé dans l’immédiat dans le cadre du plan Organisation des secours (Orsec). Ce qui ne pas être réglé, très certainement on le mettra dans le Programme décennal de gestion des inondations.»
Refusant d’estimer l’enveloppe qui sera allouée à la région de Thiès, le ministre de l’Intérieur affirme toutefois, «ça on le saura. Pour le moment on est en train de regarder le budget. Mais compte tenu des dégâts, la région aura une bonne partie de l’enveloppe. Ça je peux le rassurer.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here