PARTAGER

Le ministre de l’Education national, Serigne Mbaye Thiam, a effectué hier une visite de chan­tiers du projet Adem/­Da­kar, qui a pour finalité d’améliorer le capital humain en contribuant au renforcement de l’accès et de la réussite des élèves de l’enseignement moyen dans la région de Dakar. Après les étapes du Cem de Keur Massar Village, Cité Enseignant, et celui de l’Unité 18 des Parcelles Assai­nies, le ministre a fait le point avec la presse. D’abord, il se réjouit de l’état d’avancement des travaux. «17 collèges vont être réalisés pour la région de Da­kar» répartis ainsi : «Quatre pour la région de Dakar, 6 pour l’académie Pikine et Guédia­waye et sept pour la région de Rufisque.» «Nous avons constaté que les travaux se déroulent correctement. Et au mois de juin 2017, les quatre collèges que nous avons visités seront livrés, et ça sera pour la première phase. Le coût du projet pour les constructions et équipements s’élève 5,800 milliards de francs Cfa. Pour les réhabilitations, il sera de 3,792 milliards de francs Cfa, et les équipements à 1,389 milliard de francs Cfa», déclare le ministre de l’Education nationale.
En outre, Serigne Mbaye Thiam précise qu’après leur achèvement, «ces établissements seront équipés en matériels pédagogiques, en laboratoire mais également en informatique».  Le ministre informe au­s­si qu’au niveau de la région de Casamance, 30 édifices éducatifs seront construits, de même que plus de 9 mille salles de classe.
Le projet Adem est confié à l’Agetip qui travaille en étroite collaboration avec la Direction des cons­tructions scolaires. Il est financé par l’Agence française de développement (Afd), qui a contribué à la réalisation de ces édifices scolaires à hauteur de 7 871 ­433 ­796 milliards de francs Cfa.
Le Directeur général de l’Agetip informe que les délais des travaux vont être respectés.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here