PARTAGER
M. Baba Ahmadou Danpullo.

Dakar accueille aujourd’hui, une  délégation d’investisseurs et d’opérateurs économiques de la holding Bcg qui sera conduite par l’homme d’affaires  Baba Ahmadou Danpullo. Durant ces deux jours, les nombreuses opportunités d’investissement qui sont offertes aux investisseurs dans divers secteurs porteurs au Sénégal leur seront présentées.

Baba Ahmadou Danpullo s’intéresse au Sénégal. Sur invitation du Président Macky Sall, l’homme d’affaires camerounais, à la tête d’une forte délégation d’investisseurs et d’opérateurs économiques de la holding Bcg, entame aujourd’hui, une visite d’affaires de deux jours à Dakar. Durant lesquels les  opportunités  d’affaires  présentes  au  Sénégal leur seront exposées, selon un communiqué. Le document note également que «des rencontres avec les agences d’Etat et sociétés s’activant dans la promotion de   projets   d’infrastructures   et   de services   sont   prévues. De   même,   des visites  d’infrastructures  dont  l’Aéroport international  Blaise  Diagne  (Aibd)  de Diass  et  le  pôle  urbain  de  Diam­niadio seront effectuées. Une   cérémonie   de   décoration   en l’honneur  de  M.  Baba  se  tiendra  ce jeudi  à   la   présidence   de   la République du Sénégal. M. Ahmadou et son   équipe   sont   enthousiastes   par rapport  à  leur  visite  au  Séné­gal  qu’il c o n s i d è re   c o m m e   u n e   t e r re d’op­portunités, avec un environnement des affaires garantissant la performance et  une  ouverture  aux  investisseurs  africains.  Le  Plan  Sénégal  émergent  (Pse), référentiel  de  politiques  et  d’actions  économiques,  a  des  as­pects  bien  incitatifs pour la holding Bcg, le groupe dirigé par M. Baba».
Le Pse comporte 27 projets avec des réformes phare pour améliorer l’environnement des affaires. Il consacre la transformation structurelle de l’économie sénégalaise, l’inclusion sociale et la bonne gouvernance.
A la tête d’une fortune estimée à plus de 550 milliards de francs Cfa, cet homme d’affaires discret est à la fois le «roi du thé», un poids de plus en plus lourd de la téléphonie et un magnat de l’immobilier. La  holding  Bcg  de  M.  Baba, précise le communiqué,   «est  active  dans  le  secteur  agro-industriel (thé  et coton), les transports aériens avec la Star Away Airlines opérant en Afrique du Sud, les services aéroportuaires au Cameroun, l’immobilier dans les capitales d’Afrique centrale  et  australe,  la  vente  de  gros  et  de  détail  avec  des  chaines  de supermarchés  en  Afrique  du  Sud  ainsi  que  la  téléphonie  avec  des  actifs  dans  le troisième opérateur mobile du Cameroun». L’hom­me le plus riche d’Afrique francophone songe ainsi, à se délocaliser au Sénégal. «Un homme d’affaires doit investir partout où se trouvent des opportunités», confiait- il au Point Afrique. Et le Sénégal est ouvert et engagé pour les investisseurs étrangers. Sa stabilité politique, conjuguée aux différentes réformes structurelles entreprises par les autorités publiques, ont permis au pays d’être attractif.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here