PARTAGER

Le président de la République est attendu à Podor ce mois de février pour un séjour de deux jours. Un calendrier chargé, dit-on, pour l’inauguration d’infrastructures et la pose de première pierre de certains de ses projets. En prélude à cette visite, des proches du coordonnateur départemental de l’Apr Abdoulaye Daou­da Diallo entendent se mobiliser «massivement». «Un important projet agricole va démarrer avec cette visite ainsi que l’achèvement de la route nationale, mais aussi le démarrage du tronçon Ndioum-Ouros­sogui. Le démarrage de ces projets est une très bonne nouvelle pour les populations qui l’attendaient avec impatience», note Baïdy Anne. Coor­don­nateur du cadre communal de l’Apr de Bokké Dialloubé dont le ministre de l’Intérieur est aussi le maire, M. Anne dit nourrir beaucoup d’espoir pour la réalisation des vieilles doléances des populations, notamment celles de l’Île à Morphil, une zone qui lutte encore pour son désenclavement.
A cette occasion, il appelle tous les responsables du parti au pouvoir et ses alliés à taire leurs divergences et à s’unir pour un «accueil  chaleureux» et une «réus­site» de l’évènement. «Sans l’accompagnement de tous, je ne pense pas qu’il soit à l’aise pour réaliser ses projets. Podor s’est toujours activée pour son développement sans attendre l’Etat. Et aujourd’hui, il faut que les populations et les politiques de toutes obédiences accompagnent le régime pour l’intérêt du département», plaide-t-il.
Parlant de la commune de Boké Dialloubé, Baïdy Anne rappelle que celle-ci est l’une des premières à accompagner le Président depuis 2008. «Notre coordonnateur départemental et maire Abdoulaye Daouda Diallo a toujours assuré les meilleurs scores électoraux de l’Apr dans la région, mais aussi les taux les plus importants d’inscription sur les listes électorales. Nous sommes en train de maintenir cette dynamique. Le parti se porte bien, même s’il y a,  comme dans tous les partis d’ailleurs, quelques divergences entre responsables», conclut-il.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here