PARTAGER

Le Khalife général des tidianes estime que Wade doit se retirer de la vie politique. Serigne Mbaye Sy Mansour, qui recevait Me Madické Niang, a réitéré son «amitié» avec Macky Sall et tiré sur ceux qui «s’agitent» et qui n’ont «ni la compétence ni l’expérience pour diriger le Sénégal».

Madické Niang descend sur le terrain. A la tête d’une forte délégation dont Ibra Diouf Niokhobaye, il était à Tivaouane hier dans le cadre d’une tournée dans les familles religieuses. Et c’est le Khalife général des tidianes qui l’a reçu et qui n’a pas manqué d’évoquer les relations entre Me Madické Niang et son ancien mentor. «Abdoulaye Wade est très têtu et c’est sa nature. Etre avec lui ne doit pas vous empêcher d’avoir des ambitions parce qu’il a vieilli et il ne doit plus être visible dans le terrain politique. Il n’en a plus l’âge. Et quand on est âgé, on doit se consacrer uniquement à Dieu et ses recommandations. C’est ce qu’on appelle une fin heureuse», a dit le religieux à l’attention de son hôte du jour. Serigne Mbaye Sy Mansour d’ajouter : «Vous vous êtes séparés tous les deux. Qui l’eut cru, après tout ce que vous avez fait pour lui ? Il avait beaucoup de compagnons mais vous étiez son ami. Il a même des bagages chez vous et quand les choses ont changé pour lui, vous l’avez hébergé. Mais c’est la volonté divine.» Et sur la candidature de l’ancien président du groupe parlementaire Liberté et démocratie, le marabout dit : «Si vous décidez de prendre votre propre chemin, c’est votre droit le plus absolu.»

«Parmi ceux qui s’agitent, il y en a qui n’ont ni la compétence ni l’expérience pour gérer un pays»
Seulement, le Khalife général des tidianes, qui se dit «apolitique» pour n’avoir «jamais voté» dans sa vie, précise à l’endroit de son hôte que «Macky Sall est (son) ami». «Je prie pour que cette adversité entre vous ne soit juste qu’une divergence d’idées, qu’il y ait une convergence d’ambitions au profit du développement du Sénégal», a-t-il dit. Serigne Mbaye Sy Mansour n’a pas manqué de s’attaquer aux politiciens et autres prétendants au fauteuil présidentiel. «Le pays est en ébullition. Aujourd’hui, il y a beaucoup d’agitations marquées par des insultes et autres calomnies. Et parmi ceux-là, il y en a beaucoup qui ont fait des études, qui sont d’ailleurs très intelligents, mais qui n’ont ni la compétence ni l’expérience pour gérer un pays», souligne-t-il. Ils les invitent, par conséquent, à être «responsables» et à «cultiver la paix et la sérénité pour un Sénégal prospère».

Madické Niang : «Une candidature alternative pour sauver le Pds et l’héritage de Wade»
Satisfait du discours de Serigne Sy Mansour, Me Madické Niang dit avoir atteint son objectif et a livré quelques bribes de son programme en attendant son investiture. Il a, en outre, rappelé que sa candidature est «une candidature alternative pour sauver le Pds et l’héritage de Abdoulaye Wade». A ceux qui l’accuse de se rapprocher de Macky Sall, il répond : «Ces commentaires ne me détourneront pas de mon objectif. Serigne Mbaye Sy Mansour a répondu à ma place en disant que les gens versent trop dans la médisance. Si le chef de l’Etat Macky Sall avait les moyens de le faire, il aurait été plus simple de m’appeler à ses côtés où de me faire taire avec tout ce que j’ai fait à l’Assemblée nationale et aux élections législatives. Je ne lâcherai jamais Abdoulaye Wade, même s’il fait une déclaration publique m’excluant de sa vie. Je compte rétablir toutes les personnes dont les droits ont été violés, notamment Karim Wade et Khalifa Sall. Mais également réhabiliter Me Wade parce que c’est mon ami.»
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here