PARTAGER

Le ministre de l’Education nationale, accompagné du gouverneur de Matam, des Inspecteurs d’académie et des chefs de service de son département, a effectué des visites dans plusieurs localités de la région de Matam. Serigne Mbaye Thiam est venu constater l’état d’avancement des activités du Programme d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base (Paqueeb) et d’autres activités phares du ministère de l’Education.

(Envoyée spéciale à Matam) – C’est au pas de charge que le ministre de l’Education nationale a visité l’école de Rané­rou­/Ferlo, le lycée de Sinthou Anam­bé, la case des tout-petits de Ndoulomadji, le daara moderne de Bokidiawé et le Collège de Doumga Ouro Alpha. Des localités distantes les unes des autres parfois de plus de 100 kilomètres. Un véritable parcours de combattant. Première étape de cette visite-marathon, l’école primaire Wendou Doulo, située dans le département de Ranérou Ferlo à quelque 128 Km de Ourosogui. Une école sous abris-provisoire pendant des années, construite et équipée il y a deux ans grâce au Programme d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base (Paqueeb). Neuf écoles ont pu être construites dans le cadre de ce programme dans le département de Ranérou Ferlo pour un coût total d’un milliard 400 millions de francs Cfa, renseigne le directeur de la Construction scolaire. Toutes ont la même architecture avec un bloc de trois classes, un bloc sanitaire, un point d’eau et un mur de clôture. Des élèves, massés dans la cour de l’école pour accueillir la délégation ministérielle, se sont montrés reconnaissants envers leur ministre de tutelle. Des élèves, qui manifestent une envie d’apprendre, malgré les conditions d’apprentissages difficiles et des conditions climatiques peu favorables marquées par l’aridité et la chaleur. C’est la première fois qu’un ministre de l’Education vienne  dans notre localité», se réjouit Aïssata Babou, qui a parlé au nom du Comité de gestion de l’école. Le directeur de l’école El Hadji Malick lui parle des bons résultats de l’école au Cfee. «66,7% des élèves sont admis à cet examen. Aussi 58% des élèves ont des aptitudes en lecture et 89% en Mathématiques à la première étape», révèle-t-il.

«C’est la première fois qu’un ministre de l’éducation vient à l’école Wendou Doulo»
Un bref passage à Sinthiou Anambé a permis au ministre de constater l’état d’avancement des travaux du lycée de la localité. Le responsable des travaux promet de livrer le lycée d’ici à trois mois.  Le censeur se montre impatient et appelle à une accélération des travaux. «Présen­tement, nous faisons face à un manque notoire de tables-bancs et de classes», fait-il savoir.
La nuit commençait à tomber quand le cortège avançait sur Ndouloumadji, le village d’origine de Macky Sall. Ici le ministre de l’Education a communié avec les tout-petits avant de visiter la salle informatique des enfants. Une façon pour Serigne Mbaye Thiam de montrer que le ministère de l’éducation, c’est aussi le préscolaire d’autant plus que la généralisation de la prise en charge de la petite enfance est une des recommandations des assises de l’éducation et de la formation.
L’étape de Bokidiawé a mis en exergue le Daara de Tierno Ahmadou Sow. Une Daara mo­derne, qui fait partie des 14 daaras de la région de Matam bénéficiaires du Paqueeb. Le ministre a promis la réhabilitation de cette école coranique, qui reçoit plus de 200 élèves du pays et de la sous-région. En attendant la réhabilitation prévue en mars, le Daara peut compter sur le soutien de l’Etat, qui a mis à sa disposition deux enseignants en français et en mathématiques. Thier­no Amadou Sow, saluant les efforts de l’Etat, demande une amélioration des conditions de logements des enfants. Ultime étape de la visite, Doumga Ouro Alpha. Il était 21 heures passées. La délégation ministérielle dé­couvre avec satisfaction le collège entièrement construit dont deux blocs de deux salles de classes, une bibliothèque, une salle polyvalente, un bloc sanitaire et un mur de clôture pour un coût total de 90 millions 700 milles F Cfa.
ndieng@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here