PARTAGER

«C’est toujours un plaisir de recevoir chez soi un président de la République.» C’est le sentiment de Moustapha Guirassy qui «ose espérer» que Macky Sall sera ce samedi à Kédougou avec de «bonnes nouvelles». Le leader du parti des Sénégalais unis pour le développement (Sud) s’attend à ce que le chef de l’Etat édifie les populations locales sur la disponibilité des fonds de péréquation et d’appui aux collectivités locales. Des fonds que Guirassy évalue à «6 milliards 430 millions 140 mille 620 francs Cfa pour la part affectée à la région de Kédougou et correspondant aux 20% des montants reçus par l’Etat».
L’ancien maire de la ville de Kédougou d’argumenter : «L’arrêté interministériel 22 469 du 20 décembre 2017, paraphé par Amadou Ba, ministre de l’Economie, des finances et du plan, Aïssatou Sophie Gladima, ministre des Mines et de la géologie, et Yaya Abdoul Kane, ministre en charge de la Gouvernance territoriale, du développement et de l’aménagement du territoire, a porté sur la répartition de la dotation du Fonds d’appui et de péréquation aux collectivités locales tiré à partir des ressources annuelles provenant des opérations minières au titre des années 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.»
Par conséquent, le député non-inscrit rappelle que ces fonds ne sont «pas de la charité». Enfin, Moustapha Guirassy espère du président de la République des mesures pour la «fin du calvaire devenu une indescriptible galère des populations en matière d’accès à l’eau potable».
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here