PARTAGER

Le secrétaire d’Etat américain effectue une visite de deux jours à Dakar, à partir de cette après-midi. Ce voyage entre dans le cadre de la tournée de Mike Pompeo en Afrique, pour la période du 15 au 19 février, qu’il va ainsi démarrer par le Sénégal. Il s’agit de sa première visite en Afrique subsaharienne depuis sa nomination il y a deux ans. Le Sénégal, l’Angola et l’Ethiopie sont les trois pays qui doivent accueillir le chef du département américain des Affaires étrangères. A Dakar, M. Pompeo et ses partenaires sénégalais vont signer cinq accords de partenariat dont les domaines et les termes seront dévoilés par l’hôte de Macky Sall. Ce sera aussi l’occasion de magnifier les 60 années de bonnes relations entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Etat du Sénégal.
Aussi, quatre thèmes sont à l’ordre du jour de cette tournée. Il s’agit entre autres de la jeunesse africaine, de la croissance économique, du commerce et des investissements privés sur le continent, mais aussi de la sécurité dans ces trois pays leaders au niveau régional. A ce propos, souffle une source diplomatique, «le Sénégal est un pays exportateur de sécurité dans la région et contribue à la sécurité et à la stabilité du continent».
Par ailleurs, les Etats-Unis d’Amérique, à travers M. Pompeo, vont magnifier et promouvoir la tolérance religieuse au pays de la Téranga. A cet égard, il est prévu un événement d’ordre religieux pour promouvoir cette tolérance religieuse qui prévaut au Sénégal.
Le programme de la visite de Mike Pompeo prévoit un forum où seront annoncés les protocoles d’accords. S’ensuivront des réunions bilatérales au Palais présidentiel et au ministère des Affaires étrangères, un point de presse entre autres activités.
18 nouvelles compagnies américaines guettent le marché sénégalais, dont le climat des affaires est jugé satisfaisant. Parmi ces compagnies, deux ou trois seront annoncées par Mike Pompeo au cours de sa visite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here