PARTAGER

Les Lions étaient portés par un vent d’abnégation et de révolte face à la Pologne. Après avoir connu l’ivresse de la victoire lors de la première face aux Polonais, ils ont été pris hier par la vitesse de Honda et la prestation Inui des Japonais qui ont réussi à reconstruire leur retard à deux reprises. Maintenant, il faut se préparer à refroidir le café chaud des Colombiens qui ont envoyé un grand message hier aux Lions. A Samara, il faudra confirmer le slogan sénégalais à Russie : «Impossible n’est pas sénégalais».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here