PARTAGER
Mme Mariama Sarr, ministre de la Fonction publique.

Mariama Sarr en terrain connu. L’ex-chargée d’Etudes du ministère de la Fonction publique, de la revalorisation des effectifs et du renouveau du service public est devenue la pa­tronne de ce département. Elle a reçu le témoin hier des mains de Viviane Laure Elisabeth Bam­passy. Des moments d’émotions, de souvenirs et de projections. Le maire de Kaolack s’engage à suivre les pas de son prédécesseur qui, à ses yeux, a tenu le département d’une main de maître pendant 3 ans. «Viviane (Bampassy) et moi avons eu à partager la table du Conseil des ministres. Je sais de quoi elle est capable. Elle est compétente et maîtrise (les dossiers). Concer­nant la modernisation et le développement du service pu­blic,  beaucoup de choses ont été faites. Je vais poursuivre le travail pour un meilleur service de notre Administration», se projette-t-elle. Mariama Sarr compte aussi apporter un souffle nouveau à ce département stratégique. «Je m’exhorterai à développer les acquis du département et à lancer de nouvelles initiatives en phase avec les axes du Plan Sénégal émergent, décliné par le président de la République», soutient-elle. Néan­moins, elle reconnaît l’immensité de la tâche qui l’attend. «Les chantiers de modernisation de notre Administration sont vastes et diversifiés. Com­me l’a suggéré le Président Macky Sall, nous nous engageons à optimiser le cadre organisationnel de l’Administration et la qualité des services et à professionnaliser la gestion des ressources humaines de l’Etat dans le programme de modernisation», affirme-t-elle. Alors que Viviane laure Elisabeth Bam­passy a insisté sur les relations avec Mansour Sy, ex-ministre du Travail et des organisations professionnelles et Birima Mangara, ministre du Budget, avec qui elle pilotait le dialogue social avec les partenaires syndicaux. Insistant sur l’importance stratégique du ministère de la Fonction publi­que, Mme Bampassy estime que c’est un département qui est au service des autres ministères, des acteurs de la société civile et du dialogue social ; d‘où l’importance de la mission assignée à Mariama Sarr.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here