PARTAGER

Les gens demandent que l’Etat desserre le carcan des contraintes pour permettre au pays de reprendre ses activités et à l’économie de redécoller. De l’autre côté, les mêmes personnes estiment que l’évolution de la pandémie impose que les autorités protègent encore la population en entravant la circulation. Difficile aussi qu’il en soit autrement, quand notre Général en chef continue de se confiner et de tenir des Conseils des ministres par vidéo-conférence. Il vit avec le virus, mais chacun chez soi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here