PARTAGER

Il y a le message du chef de l’Etat. Il y a aussi celui d’un ancien chef de l’Etat. Abdoulaye Wade refait surface depuis le Qatar où il adresse, en même temps que sa famille, ses vœux de Nouvel An. Dans un communiqué, il dit : «Avec tout ce qui est arrivé à ma famille, celle-ci ne s’est pas trouvée une seule fois réunie depuis quatre ans. Cette fois, nous étions tous là, par la grâce d’Allah, en très bonne santé : Karim, Syndiély et leur maman ainsi que moi-même, le chef de la tribu, comblés que nous étions par la présence de nos petits-enfants. Je regrette que nous n’ayons pu nous retrouver chez nous, au Sénégal, en raison de l’exil forcé de Karim au Qatar.» Il ajoute : «Certains s’étonneront qu’un musulman croyant et pratiquant proclame son éblouissement d’avoir vu se produire en famille un véritable miracle avec les fêtes de Noël. Je dis certains, car ceux qui savent que Jésus est aussi prophète d’Allah cité plusieurs fois dans le Coran, l’Inimitable Parole de Dieu.»
Mais puisque la pilule de l’emprisonnement de son fils est encore amère, le prédécesseur de Macky Sall se réjouit : «C’est donc que, tous ensemble, nous souhaitons une bonne et heureuse année d’abord, à tous les enfants, garçons et filles, du Sénégal, d’Afrique, de la diaspora et du monde, car Noël et le Nouvel An sont, avant tout, les fêtes des enfants qui sont la jeunesse de demain. Ensuite aux mamans, occasion de penser aux orphelins qui doivent retrouver auprès de nous l’affection d’un père, d’une mère disparus.» Me Wade et les siens ont exprimé une «pensée affectueuse, mais aussi de contrition pour tous les jeunes engloutis par la mer pour avoir tenté de chercher ailleurs». Mais avec un brin de responsabilité partagée, il accuse «notre manque de volonté et de courage». Avant d’exhorter «tous nos compatriotes, Sénégalais, Africains du continent et de la diaspora, à engager résolument, au coude à coude, la lutte pour la libération et l’épanouissement de notre Peuple sur son propre sol». Le secrétaire général du Pds finit par des prières : «Que le Tout-Puissant fasse progresser l’unité politique de notre continent et renforce notre capacité à lutter et triompher de tous les obstacles à notre liberté et notre progrès parmi des nations libres ! Dans ces vœux, nous unissons les militants de la démocratie partout dans le monde pour qu’ils engagent ensemble la bataille contre la fabrication et l’usage des armes de destruction sournoise et toutes les autres dont le seul but est de surprendre et tuer.»
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here