PARTAGER

Dans le cadre du Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles), des travaux de voirie et d’assainissement ont été lancés hier à Guédiawaye. Ils vont couvrir 27,3 km pour un coût global de 14,3 milliards de francs Cfa. Le maire de la ville, Aliou Sall, et le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, ont estimé que ces infrastructures vont «changer le visage de la ville».

L’étape de la ville de Guédiawaye du Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles) a démarré hier. Les objectifs visés par ce projet sont l’amélioration de la mobilité urbaine, le renforcement du système d’assainissement, la sécurité des personnes et des biens par l’éclairage public. Il est présenté comme «un projet particulier conçu pour mettre fin aux difficultés des populations». Pour l’atteinte des objectifs déclinés, la réhabilitation et le pavage de plusieurs routes dans les communes de Wakhinane Nimzatt, Ndiarème Limamoulaye, Médina Gounass, Sam Notaire, sont prévus. En ce qui concerne l’assainissement, ledit programme «va soulager les populations environnantes qui peinaient à se déplacer pendant l’hivernage», assure l’Ageroute.
Les travaux portent sur la pose d’une conduite gravitaire, la réalisation d’une station de pompage de 500m3/h, la pose d’une conduite de refoulement de diamètre 400 sur un linéaire de 730 mètres ainsi que la construction de 17 regards de visite. Sur les 13,4 milliards dégagés, 600 millions sont destinés à ce volet. Les travaux s’étendent sur 27,3km.
Présent à côté des notables et des mouvements de jeunes dans une ambiance comparable aux rassemblements des campagnes électorales, entre acclamations et diatribes à l’opposition, l’édile de la ville de Guédiawaye, Aliou Sall, a indiqué que ces constructions vont participer à l’amélioration des conditions de vie et de circulation des habitants de la zone. «A l’Unité 3 où nous sommes, les populations ont souffert avec les inondations. La revendication concernant la route de l’Unité 1 à 6 date d’une vingtaine d’années. Les interventions précédentes n’ont jamais pu tenir. Ces travaux lancés dans le cadre du Promovilles prennent en compte l’assainissement et l’éclairage. Les populations seront totalement soulagées dans quelques mois. Au total, il s’agit de 27 km de routes. Ce qui veut dire que le visage de Guédia­waye va totalement changer.»
Le premier magistrat de la ville de Guédiawaye a également souligné que ce projet est une occasion pour les jeunes de faire valoir leurs capacités : «Il faut aussi souligner les emplois créés, évalués à un millier, tous issus de la ville, formés aux techniques de pavage et de génie civil. Ce projet a un impact positif sur les populations.» Présent à cette visite, le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Abdoulaye Daouda Diallo, s’est félicité du déroulement de ce projet qui, à ses yeux, est porteur d’espoir. «Nous sommes au lancement des travaux de Promovilles à Guédiawaye dans un tout petit tronçon de 1 km, mais les travaux vont concerner un périmètre plus élargi. En plus de la chaussée, nous travaillerons sur l’assainissement. Il s’agit des routes de l’émergence», dit-il tout en espérant que les travaux seront achevés d’ici la fin de l’année en cours.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here