PARTAGER

A cause de la multiplication des actes de vandalisme sur le tracé du Ter comme le vol de câbles électriques et de boulons, la gendarmerie va ouvrir une enquête.

Est-ce des actes de sabotage ? Le long du tracé du Ter, des actes de vandalisme se multiplient. Après le retrait des boulons qui permettent de fixer les rails, des câbles électriques ont été coupés à Rufisque. Cette situation contraint les autorités à prendre cette affaire au sérieux. Et la gendarmerie va ouvrir une enquête pour élucider ces actes. Il faut savoir que le lancement du Ter est prévu début janvier. L’objectif du Ter, dans le court terme, est de désenclaver la région de Dakar en faisant la navette entre le centre-ville et Diamniadio (30 km). Il est prévu une extension jusqu’à l’Aéroport international Blaise Diagne (17 km), avant qu’il ne soit prolongé jusqu’à Mbour et Thiès. Le montant total de 568 milliards sera nécessaire pour pousser les rails jusque dans ces zones. Ainsi, il sera possible de quitter le centre-ville et arriver à l’Aibd en moins de 45 minutes. Avec 14 gares, le Ter sera disponible tous les quarts d’heure. D’après les estimations, 115 mille personnes seront transportées par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here