PARTAGER

Ils étaient 14 agents à comparaître hier devant le Tribunal des flagrants délits. Il s’agit de O. K. Thiam, cerveau présumé de la bande, Abdoul Ndiaye Mbaye, Lamine Diatta, Jean Achille Boissy et Samba Guèye et 3 trois agents de la Senelec. Ils répondaient des chefs d’association de malfaiteurs, vol d’électricité au préjudice de la Senelec et complicité de corruption. Mais leurs coprévenus Hamidou et Issa Wellé, Thiaba Loum, Ngabou Diop, Moustapha Ndiaye, Lamine Touré, Mame Diarra Niang, Mada Ndiaye et Khalil Seck comparaissaient pour recel. L’affaire qui a été évoquée a finalement été renvoyée au 11 décembre pour jugement.
Devant la barre du Tribunal, O. K. Thiam a complètement retourné sa veste. Il a tout nié en bloc en se faisant même passer pour quelqu’un qui est étranger aux faits. C’est aussi la thèse brandie par ses présumés complices. Suite à ces dénégations, le substitut du procureur a sollicité un renvoi à une date ultérieure pour la production des factures pour y «voir plus clair». Un avis qui n’est pas partagé par les conseils de la Senelec et l’Agent judiciaire de l’Etat qui pensent que le maître des poursuites avait largement le temps de préparer le dossier qui a fait l’objet de plusieurs renvois. Toutefois, le juge a décidé d’accéder à la volonté du Parquet en renvoyant l’affaire pour le 11 décembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here