PARTAGER

Hier, le juge des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar a prolongé la détention préventive des détenus Aliou Diouf, Abdoulaye Yakhim Diop et Babacar Sy. En cause, l’absence à l’audience de l’agent judiciaire de l’Etat. L’Etat, à travers la Société africaine de raffinage (Sar), est partie civile dans cette affaire. Les prévenus sont poursuivis pour les délits de vol d’hydrocarbures ap­partenant à autrui et de deniers publics. Avant le renvoi du dossier au 15 mai, le juge a demandé aux trois présumés voleurs leur degré d’implication dans cette affaire. Aucun d’entre eux n’a reconnu les faits pour lesquels il a été conduit à la salle 1 pour y être jugé. En attendant d’être fixé sur son sort, le trio va prendre son mal en patience dans les cellules de la maison d’arrêt de Rebeuss.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here