PARTAGER

A Liverpool, on parle beaucoup plus souvent de Mohamed Salah, double Ballon d’Or africain. Mais par rapport à son volume de jeu, son efficacité, sa polyvalence et sa présence en phase défensive et offensive, Sadio Mané est devenu l’homme à tout faire des Reds. En témoignent ses dernières grosses perf’ en championnat et en Ligue des Champions.

Auteur d’un retentissant doublé contre le Bayern Munich (1-3), Sadio Mané a été le grand artisan de la qualification de Liverpool pour les quarts de finale de Ligue des Champions.
L’image de son premier but continue de faire le tour du mon­de. L’attaquant des Reds ayant ridiculisé Manuel Neuer et la défense du Bayern Munich à la suite d’une superbe feinte de corps, suivie d’un petit lob de grande classe.
Ce doublé, son 5e de la saison, vient confirmer que Sadio Mané est plus qu’un attaquant. En un mot : c’est l’homme à tout faire des Reds de par son volume de jeu.
En effet, le Sénégalais ne se contente pas seulement de marquer des buts. «Il est partout», comme disait l’autre. Présent à la récupération et agressif sur le porteur du ballon, il provoque, percute sur les flancs, dribble, marque de la tête, fait des appels en profondeur. A l’image de son premier but contre le Bayern suite à une superbe passe de Van Dijk.
Suffisant pour ne trop pousser le débat sur la comparaison avec Mohamed Salah qui est surtout un renard des surfaces. En clair, les deux potes de l’attaque des Reds n’ont pas le même profil ni le même volume de jeu.
Et si on y ajoute cette nouvelle caractéristique de l’ancien Messin, à savoir sa polyvalence, on tombe tous sous son charme. En effet, repositionné comme avant-centre de pointe suite à la blessure de Frimino, Sadio Mané avait surpris tout le monde en claquant un doublé. Comme quoi, il est utile partout.

Klopp : « Si Mané continue, je lui
chanterais ma
chanson en fin
de saison»
Evidemment avoir sous la main un attaquant d’une telle qualité ne peut laisser indifférent. On comprend du coup, la joie de son coach. Jürgen Klopp avait évidemment le sourire à l’issue de la rencontre contre le Bayern, à l’heure d’évoquer la prestation XXL du Sénégalais. «Je n’ai pas à en parler, il est dans une forme exceptionnelle, il traverse un superbe moment de forme, espérons qu’il ne se blesse pas et que cela continue le plus longtemps possible», lâchait le coach allemand en conférence de presse. Avant d’y aller de son trait d’humour habituel. «S’il continue, je lui chanterais ma chanson en fin de saison !» Liverpool vibre plus que jamais au rythme de la «Mané Mania». Au prochain… doublé !

Par Hyacinthe DIANDY:hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here