PARTAGER

Confiné souvent sur le flanc droit, Sadio Mané attendait d’être lancé pour étaler toute sa vitesse et sa vivacité. Mais son arrivée à Liverpool l’a complètement métamorphosé grâce à un seul homme : Jürgen Klopp. Le technicien allemand ayant donné en plus au Sénégalais une certaine maturité tactique.

Aussi bien en Equipe nationale qu’en club, Sadio Mané aimait se faire oublier sur son côté droit. Et dès sa prise de balle, il étalait toute sa vivacité et sa percussion dans son couloir. En fait, la vitesse c’était la qualité première de l’attaquant des Lions.
Arrivé à Liverpool venant de Southampton, son nouveau coach, Jürgen Klopp, va aussi miser sur la vitesse du natif de Bambali pour percer les défenses adverses. Le recrutement de Mohamed Salah va donner de nouvelles idées au technicien allemand.
Heureux d’avoir deux attaquants de percussion sous la main, Klopp va s’atteler à exploiter au maximum les qualités de ces deux feu follets que tout entraîneur souhaite avoir dans son groupe.
C’est ainsi que Salah aura pour rôle de roder le plus souvent aux alentours et dans la surface de réparation adverse. L’Egyptien, moins à l’aise dans la récupération, et dans une position plus avancée, étant couplé devant à Firmino (ce n’est pas un hasard que ces deux attaquants soient les meilleurs buteurs de l’équipe).

Le départ de Coutinho a «libéré» Sadio Mané
Suffisant pour Klopp de donner plus de liberté à Sadio Mané dans la construction et l’élaboration du jeu des Reds. Et comme pour «mousser» son nouveau rôle, le départ de Philippe Coutinho au Barça est venu donner plus de liberté au Sénégalais.

En mouvement, toujours en mouvement
Confiné souvent sur le flanc droit, Sadio Mané a maintenant changé de registre avec un volume de jeu plus intéressant. Positionné à gauche (poste initial), il bouge sur tout le front de l’attaque, décroche en phase offensive pour participer à la construction du jeu et participe efficacement au travail de récupération par un pressing payant. Si on y ajoute ses qualités de buteur (14 réalisations toutes compétitions confondues) et de passeurs décisifs (deux servis à Salah samedi contre Watford 5-0), on peut dire que Klopp tient sous la main un joueur complet !

Pisté par le Real Madrid
Il faudra au moins 170M d’euros pour recruter Salah
Mohamed Salah réalise une première saison fantastique à Liverpool. L’Egyptien, qui aurait d’ailleurs tapé dans l’œil du Real Madrid en marge du mercato estival à venir, ne partira que pour une très importante somme d’argent. D’après El Confidencial, le club merengue devrait néanmoins mettre la main à la poche pour attirer Salah puisque sa valeur marchande se situerait entre celles de Philippe Coutinho (160M euros) et de Kylian Mbappé (180M). En clair, Liverpool voudra au moins 170M euros pour libérer Salah.

hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here