PARTAGER

De plus 125 milliards en 2017, le volume des échanges entre le Sénégal et la Turquie pourrait atteindre 200 milliards de francs Cfa dans les prochaines années. C’est l’ambition des Présidents Macky Sall et Recep Tayyip Erdogan.

Le Sénégal et la Turquie poursuivent leur lune de miel. En visite officielle de 2 jours au Sénégal, le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé à une augmentation du volume des échanges entre les 2 pays. Et c’est Macky Sall qui s’est chargé de fixer les objectifs conjoints dans le cadre de la coopération bilatérale. «Il y a 2 ans, le Président Erdogan m’avait suggéré de porter le niveau des échanges commerciaux à près de 250 millions de dollars. Nous y sommes en 2017. Une nouvelle barre a été fixée conjointement à près de 400 millions (200 mil­liards F Cfa). Nous allons travailler ensemble à atteindre et même dépassé cet objectif», a déclaré hier le président de la République au terme d’un échange avec son hôte. Accompagné de 6 ministres et de 150 hommes d’affaires, le Président Erdogan promet que le chiffre de 2017 connaitra une hausse cette année. Il trace la voie : «Il est important d’avoir un équilibre dans les échanges commerciaux en vue de les augmenter. Sinon, nos efforts ne seront pas durables. Il est important de faire connaitre le potentiel de la Turquie au Sénégal et vice versa.»
Dans ce sillage, le Président sénégalais a rappelé qu’une ligne de crédit de 300 millions de dollars, soit 150 milliards de francs Cfa, a été accordée par la Turquie au Sénégal pour la construction du Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio ainsi que les projets en cours d’exécution comme le complexe sportif Dakar Arena, le Marché d’intérêt public national, la Gare des gros porteurs, le Parc d’exposition et un hôtel à Diamniadio. «Nous constatons que les entreprises turques ont déjà posé leur empreinte au Sénégal. Nous sommes reconnaissants au gouvernement sénégalais pour le soutien qu’il fournit aux entreprises turques. Nous voulons que les entreprises turques aient une plus grande place dans les projets qui seront réalisés au Sénégal à l’avenir», espère M. Erdogan dont le pays, membre du G20 et de l’Otan, est la 13ème puissance économique mondiale. Après l’Algérie et la Mauritanie, le Président turc quitte Dakar ce matin pour terminer sa tournée africaine au Mali.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here