PARTAGER

Voulant faire un geste de solidarité, Keïta Baldé s’est retrouvé devant un mur dressé par les hôteliers. C’est lui-même qui s’est indigné sur son profil Instagram.
L’attaquant des Lions raconte un incident malheureux de racisme qui a eu lieu à Lérida, une ville catalane à quelques heures de route de sa ville natale d’Arbùcies. En voulant trouver un logement à plus de 200 ressortissants sénégalais en difficulté et contraints de dormir dans la rue, Keïta Baldé, aidé par une dame nommée Nogaye Ndiaye, s’est heurté au refus catégorique des hôteliers. Le patriote a été surpris de voir sa demande rejetée par plus d’une douzaine d’hôtels.
«Des informations pour le monde entier. Nous luttons et travaillons dur chaque jour avec Nogaye pour trouver un logement pour ceux sont en difficulté. Mais nous sommes dans un système désagréable et laid, où la location d’une maison ou quelque chose d’autre devient un problème de couleur de peau ou de nationalité. Je vous demande de la force et de la patience, je n’abandonnerai pas et je tiendrai ma promesse quoi qu’il en coûte !», a-t-il posté pour montrer combien il tient à aller jusqu’au bout pour aider ses frères sénégalais en danger.
«Nous avons proposé de payer pour 200 personnes pendant 4 mois à l’avance, mais la plupart des installations ont refusé de les héberger en raison de la provenance des personnes. C’est un cas évident de racisme», a précisé son associée sénégalaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here