PARTAGER

Les peuples africains bougent à leur rythme, qui peut sembler lent pour beaucoup de gens. Mais il est certain que personne ne peut plus faire les choses comme bon lui semble dans nos pays. Les ombres qui se cachent derrière Bouteflika en Algérie, sont chaque jour contraintes de se chercher d’autres refuges, parce que la population ne les lâche pas. Au Congo/Kinshasa, Kabila, le Roi du glissement, a été obligé de s’arranger avec le fils Tshisekedi pour ne pas tout perdre. Si ce dernier manœuvre bien, il prendra encore plus de place sur la photo. Cela, par la volonté du Peuple. C’est comme l’histoire du 3ème mandat au Sénégal. Personne ne l’acceptera plus, et cela ne passera pas !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here