PARTAGER

Selon le Daily Mail, Diafra Sakho devait être titulaire mardi dernier lors du quart de finale entre Arsenal et West Ham (1-0). Mais l’attaquant est resté sur le banc après s’être accroché avec David Moyes qui l’a donc puni.

La rupture entre Diafra Sakho et West Ham semble sur le point d’être consommée. L’attaquant sénégalais se serait en effet accroché avec David Moyes quelques jours avant le quart de finale de League Cup entre Arsenal et West Ham (1-0), mar­di. Le Sénégalais aurait demandé à son entraîneur les raisons de son faible temps de jeu.

Une prime de 36 millions Cfa à chaque titularisation
Depuis le début de saison, Sakho n’a jamais été titulaire dans un match de Premier League (14 entrées en jeu). L’été dernier, le joueur avait déjà failli quitter les Hammers puisqu’il avait passé sa visite médicale avec le Stade Rennais avant que Slaven Bilic, prédécesseur de Moyes, ne s’oppose au transfert.
Selon le Daily Mail, Sakho dispose d’une prime de 56 000 euros par titularisation en Premier League, soit plus de 36 millions Cfa. Un montant qu’il n’a donc jamais touché cette saison. Il se serait plaint à Moyes de ne jamais être titulaire (à l’exception de deux matchs de League Cup, non concernée par ces primes). Du coup, l’entraîneur a décidé de le punir en le laissant sur le banc mardi en League Cup, alors qu’il aurait dû débuter en pointe. Il aurait pu ne pas y prendre place puisque le joueur aurait fait part à l’Ecossais de sa volonté de ne plus jamais porter le maillot des Hammers. Avant d’être ramené à la raison. Il a finalement pris place sur le banc et est même entré en jeu (64e) sans parvenir à faire la différence. A l’approche du mercato, son avenir semble s’écrire loin de West Ham.
Avec Sport.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here