PARTAGER

Les rapports de confiance entre l’international sénégalais, Diafra Sakho, et son entraîneur, Slaven Bilic, n’auront pas duré longtemps. Moins de deux semaines après son retour en compétition, le joueur est entré en rébellion faute d’avoir une garantie de jouer titulaire. «Bilic ne lui a pas garanti une place dans le onze de départ contre Sunderland (2-2). Face à cette situation, Diafra a refusé de faire le voyage prétextant une blessure», rapporte The Sun. Diafra Sakho était indisponible depuis novembre 2016, en raison d’une blessure au dos. Ce n’est que le 5 avril dernier qu’il a retrouvé les prés contre Arsenal. Une présence sur le terrain pendant 25 minutes qui n’avait pesé lourd.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here