PARTAGER

Jammeh jouait son va-tout avec cette Cour suprême fantôme qui devait se réunir hier. Mais voilà que les juges étrangers ne sont pas prêts à vider le contentieux. C’est l’autre contentieux- avec la Cedeao- qui reste : la date du 19 janvier. Le voyage des médiateurs Buhari et Cie à Banjul est reporté. Le fou de Kanilaï gagne du temps. Et sa folie impose l’arme diplomatique à la Cedeao qui avait pourtant brandi la force. Yahya continue son jeu de Yo-yo. Jusqu’à quand ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here