PARTAGER

Une délégation du parti Rewmi conduite par le vice-président du Conseil départemental, Yankhoba Diattara, a présenté les condoléances du président Idrissa Seck à la famille de Amar Mbaye. Diattara a regretté les événements du vendredi et a demandé «aussi bien aux Forces de l’ordre et aux populations de cultiver davantage la paix, la concertation, le dialogue, l’entraide». Pour l’élu départemental, «nous sommes tous des Thiessois et des Sénégalais. Aussi bien les citoyens que les Forces de sécurité, ils doivent travailler ensemble pour maintenir la paix, la sécurité, la stabilité sociale dans le pays. C’est pourquoi nous ne pouvons que regretter les incidents et appeler à plus de sérénité et de concertation mais également à plus de tolérance surtout de la part des Forces de sécurité. Parce que la force est du côté des Forces de sécurité. Les populations sont vulnérables. Elles n’ont pas de forces encore moins de moyens. C’est pourquoi je pense que c’est le dialogue qui doit être l’élément qu’on doit privilégier pour gérer les crises et les problèmes dans la cité». Aussi dans son speech, il a souhaité que l’Etat travaille à aider la famille de Amar Mbaye parce que «c’est une famille démunie qui n’a pas de moyens et ses enfants méritent d’être sélectionnés, pour être pupilles de la Nation».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here