PARTAGER

Le plateau médical est loin de satisfaire Dr Ahmadou Fall Cissé. Ce médecin, qui s’exprimait en marge d’une journée de consultations médicales gratuites dans la commune de Yeumbeul Nord, dans la banlieue dakaroise, constate : «Il y a beaucoup de choses qu’il reste à faire. Des fois, il y a certains qui quittent le pays pour aller se faire soigner à l’étranger parce qu’il manque du matériel adéquat.» «Nos autorités locales interviennent très rarement dans le domaine de la santé. Elles préfèrent intervenir ailleurs alors qu’elles ne savent pas que la santé est malade, la population est malade. Elles ont besoin justement de cette population pour leur campagne (électorale)», fait remarquer Dr Cissé.
Alassane Ndiaye, thésard à la Faculté de médecine à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, est revenu sur le prix des consultations qu’il juge trop couteux. D’ailleurs, même les populations ont toujours réclamé une baisse des tickets. «Lorsque les patients viennent nous voir souvent, ils décrient les tarifs (des consultations). Pour pallier cela, il faut que les malades s’inscrivent dans les mutuelles de santé. Et après cette journée (de consultations médicales gratuites), il y aura un suivi et le malade pourra bénéficier d’une prise en charge. Aujourd’hui, nous avons plus de 600 patients qui sont venus voir leur état de santé», renseigne le thésard Alassane Ndiaye.
Revenant par ailleurs sur cet évènement, Dr Ahmadou Fall Cissé dira : «C’est une première d’avoir décentralisé la journée de consultations. Et aujourd’hui, il est bien de venir à la rencontre des populations pour partager avec elles les informations. Et cette journée de consultations va nous permettre de sensibiliser la population sur les différentes pathologies : le diabète, l’hypertension, le cholestérol et l’obésité.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here