PARTAGER

Les populations de Bene Baraque au quartier Aynoumady ne s’en remettent pas toujours. Des consommateurs de viande de chien viennent d’être arrêtés par la police de Yeumbeul. Ils ont été identifiés par le délégué de quartier Malang Mané. Qui a aussitôt saisi la police de la localité. A la grande surprise, c’était des étrangers qui consommaient ce type de viande. Ce sont en effet des vigiles qui ont surpris ces étrangers en train de la griller. Sans tarder, ils ont alerté le délégué de quartier qui se rend sur place. Après s’être rendu compte de la véracité des faits, il s’est rendu au poste de police. «Sur les lieux, il y avait encore les peaux, les pattes et les têtes des bêtes égorgées», explique toujours monsieur Mané.
Et le délégué de quartier d’indiquer : «La consommation de viande de chien par les étrangers est devenue monnaie courante au niveau de beaucoup de localités les plus enclavées de la banlieue». «Ce sont des faits qui commencent à se faire remarquer dans notre localité. Manger de la viande de chien n’est pas de notre habitude, mais ils ont porté préjudice aux propriétaires de chiens», renseigne le délégué de quartier. Selon des témoins oculaires, de nombreux chiens errants ont disparu. «Bien vrai qu’ils ont commis une faute, mais quelque part cela nous arrange», se désole M. Mbengue. D’ailleurs, des témoins expliquent que la grillade de viande de chien a souvent cours dans les maisons abandonnées ; d’où l’appel aux autorités de la localité à complètement démolir ces maisons noyées dans les eaux.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here